Pourquoi les start-up ivoiriennes ne décollent-elles pas ? Quelles sont les erreurs des e-commerçants ivoiriens ? Comment se professionnaliser, s’adapter et innover dans le domaine de la vente en ligne ? Ce sont entre autres quelques équations auxquelles ont tenté de donner des esquisses de solutions lors de la 3ème édition des conférences « Café Numérique » tenue dans la capitale ivoirienne.

Les Cafés Numériques sont une organisation mensuelle de soirées conférences sur des sujets liés à l’innovation et les nouvelles technologies présentées par des experts dans leur domaine. Elle a pour mission de promouvoir les nouvelles technologies au plus grand nombre dans une atmosphère décontractée.

En Côte d’Ivoire le commerce électronique est en pleine croissance depuis quelques années. À côté des multinationales, l’on assiste également à la prolifération de nouveaux sites locaux de ventes en ligne. Cependant, ces start-up ne font pas long feu car elles naissent et restent à l’étape embryonnaire. Ce qui cause très souvent La « mort prématurée » des start-up du e-commerce en Côte d’Ivoire.

Ainsi, à l’occasion de cette conférence qui s’est articulée autour du thème, le « E-commerce, super moyen de business en Côte d’Ivoire », plusieurs panélistes experts du domaine ont donné leurs expériences visant à faire fructifier un commerce en ligne. Avant de prodiguer des pistes de conseils à toutes ces start-up qui peinent à se faire de la place sur le marché.

Cyrille Nomel a à cette occasion fait des concrètes propositions, « le nouvel entrepreneur doit prendre en compte certains critères, qui font notamment la faiblesse du concurrent, pour en faire une force à mettre à son actif », a-t-il conseillé le directeur Côte d’Ivoire de Jumia Travel. Pour lui, la présence de concurrents doit être une motivation et pousser à améliorer son service.
Cette amélioration de service doit se faire en prenant en compte les attentes du client, qui est l’un des acteurs majeurs de la chaine de valeur. « Il faut regarder le business à travers les yeux de votre utilisateur et s’adapter à ses besoins », ajoute Éric Dohou, fondateur de Prisa Shopping, (panéliste). Selon lui, « la clé de la croissance du e-commerce en Côte d’Ivoire se trouve dans l’assortiment ». Avant d’ajouter que, « certains entrepreneurs n’étudient pas suffisamment le marché ivoirien avant de s’y lancer. D’autres manquent simplement de formation. Ayant appris « sur le tas », ils se lancent dans le secteur, se croyant suffisamment outillés.

Guy Michel Toro, meilleur vendeur e-commerce Côte d’Ivoire 2017, quant à lui, exhorte aux e-commerçants d’exercer leur métier dans le « sérieux et la rigueur », tel est son exemple. Ce sont les deux facteurs qui lui ont permis d’être désigné lauréat de l’année de la plateforme Jumia Mall.

Retenons-le, le Café Numérique traite de nouvelles technologies et par ailleurs rassemble des profils de tous horizons : média, digital, art, santé, éducation, divertissement, le monde des affaires etc.

Penouel D. / Akody.com

 

Website :

Nos partenaires