Café Numérique fêtera bientôt sa 250ème conférence. Technologie et Innovation étaient au coeur de tous ces débats. Parmi les 450 experts venus partagé leurs connaissances, beaucoup ont été amené à parler de « disruptive innovation ». Entendez « innovation de rupture ». Wikipedia le défini comme une innovation technologique qui porte sur un produit ou un service et qui finit par remplacer une technologie dominante sur un marché. Appliqué au monde de l’évènmentiel, le phénomène peut susciter le débat.

Là où certains se demandent si les conférences en réels vont peu à peu laisser place à des webinars souvent moins couteux, d’autres s’interrogent sur la valeur du contenu aujourd’hui facilement accessible dans une flopée de formats. D’autres encore se demandent si les réseaux sociaux ou autres technologies vont un jour remplacer le traditionnel networking. Bref, on se questionne.

Des experts de l’ASAE ont tenté de répondre à ces questions. Voici un résumé des réponses qui esquissent les contours de l’avenir des conférences :

– les évènements en face-à-face ne vont pas disparaitre.

– une raison pour laquelle les évènements en face-à-face perdureront, c’est que les participants valorisent énormément le networking. Les organisateurs d’évènements se concentrent sur des façons créatives d’améliorer et faciliter le networking.

– il va y avoir une concurrence accrue pour les organisateurs d’évènements.

– un élément clé différenciateur sera la création d’une expérience unique.

– les organisateurs pensent plus large que seulement le moment où se déroule l’événement. Ils tiennent à se connecter et entamer une relation avant, pendant et après les évènements.

– les gens souhaitent des évènements plus courts et percutants.

– des rassemblements plus petits, intimistes et interactifs.

plus de contacts post-event : les participants souhaitent prolonger une forme de networking après les évènements, continuer à faire vivre la communauté et à recevoir du contenu pertinent.

@GaryVee, CEO de VaynerMedia met l’accent sur la valeur de l’intéraction humaine :

“The value proposition of a conference is becoming less and less about the content, and more about the access and engagement.”

Aujourd’hui, la proposition de valeur d’une conférence serait moins portée sur le contenu – devenu facilement accessible – mais plutôt sur le networking et l’animation.

L’innovation semble transformer quelque peu le format des conférences. Entre la création du premier Café Numérique à Bruxelles en 2009 et le lancement d’un nouveau à Marche ce mardi, certes l’expérience évolue. Dans le monde de l’évènementiel, il serait donc plus approprié de parler d’innovation de continuité plutôt que d’innovation de rupture. À l’avenir, l’apparition de projections holographiques 3D et autres Google glasses deviendront probablement des vecteurs d’améliorations de l’expérience.

En attendant, cultiver l’innovation autour du trio persistant –contenu / networking / animation– semble être le dénominateur commun d’une conférence réussie.

Website :

Nos partenaires