L’audience d’un café numérique est constituée de personnes enthousiastes mais d’horizons forts divers. On y trouve des professionnels aussi bien que des novices du numérique, des étudiants, des commerçants, des sympathisants qui passaient par là… bref un auditoire aux attentes très différentes qu’il faut réussir à captiver. Certaines sessions du Café se tenant dans des débits de boissons, il faut en plus composer avec une attention parfois dissipée, voire avec un léger bruit de fond persistant. Si les orateurs habitués à la prise de parole en publique parviennent généralement « à faire avec » comme on dit à Bruxelles, ce n’est pas le cas de tous et parfois l’exercice tourne court et peut laisser une petite frustration chez certains orateurs. Pour éviter cela autant que possible, voici quelques conseils qui ne mangent pas de pain et qu’il est toujours utile de garder en tête.

  • N’essayez pas d’être exhaustif : Une présentation au Café Numérique c’est 20 minutes. Avec ce laps de temps vous ne pourrez qu’introduire rapidement votre sujet.
  • Allez directement à l’essentiel : Vous n’êtes pas là pour présenter vos activités ou votre boite (les organisateurs s’en chargent pour vous). Ne perdez pas non plus votre temps à détailler votre table des matières.
  • Soyez concret : présentez des exemples, illustrez votre propos. Le format du Café Numérique ne se prête pas trop bien aux cours théoriques ou aux présentations ex cathedra.
  • Racontez une histoire : Faites du Storytelling comme on dit de nos jours.
  • Ayez une présentation (Powerpoint ou Prezi) : le support visuel souligne vos propos,  donne du corps à votre discours et permet « à ceux du fond » de suivre.
  • Trouvez le bon équilibre : L’exercice le plus difficile. Trop pointu et vous perdez les novices, trop basique et ceux qui connaissent déjà un peu décrochent. Soyez flexibles et prêt si nécessaire à  hausser ou baisser le niveau de votre contenu pour vous adapter à l’audience.
  • Visez le « faux débutant » : passez les définitions et les concepts de base (sauf si le sujet est vraiment spécifique) mais évitez le jargon. Partez du principe que l’audience « voit de quoi vous parlez – mais sans plus» et insistez sur les exemples (originaux) et les cas concrets. Au besoin renvoyez débutants et experts à votre présentation pour les approfondissements.
  • Gardez sourire et bonne humeur : Un Café Numérique c’est avant tout une rencontre décontractée. Si votre présentation foire – cela peut arriver – dites-vous que la prochaine sera meilleure.

Pour ceux (orateurs ou non) qui voient le Café Numérique avec un œil plus «Prospection et Networking », je vous renvoie vers cet article « Comment exploiter votre Networking (sans tomber dans le harcèlement )».

Consultant, formateur chroniqueur et Interim Manager en stratégie et marketing numérique Cross Canal. Je vous aide à définir le "Ou", le "Pourquoi", le "Comment",et le "Quand" de vos projets marketing. Je travaille pour les grands comptes et les institutions comme pour les ONG ou les PME. Vous pouvez faire appel à moi "en direct" ou via l'Agence Synaptic (www.synaptic.be) mais peut être que vous me connaissez déja comme sous-traitant de quelques grandes agences Web.

Website : http://www.geoffreylaloux.be

Nos partenaires


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/customer/www/cafenumerique.org/public_html/wp-content/themes/eyaka/footer.php on line 10