Chargement Évènements

En 2009 déjà, le Café Numérique se penchait sur ce qui n’était alors qu’un projet en France, la très controversée loi Création et Internet ou Hadopi. Celle-ci a pour objectif de réduire le téléchargement d’œuvres protégées par le droit d’auteur sur Internet, et selon un principe de riposte graduée. Celle-ci va d’un simple avertissement jusqu’à la menace de coupure de leur accès à Internet pour ceux qui échangent des fichiers musicaux sur les réseaux peer-to-peer. Ce qui ne semblait concerner que nos voisins sera pourtant peut-être bientôt une réalité chez nous. Deux propositions sont en effet débattues depuis cette semaine au Sénat. La première, copie conforme de la Hadopi française, est une proposition MR signée Richard Miller qui visait à instaurer un système de riposte graduée en visant spécifiquement le trafic peer-to-peer. Elle a depuis été amendée et ne contiendrait plus les éléments d’une riposte graduée. La seconde est présentée par Jacky Morael et Freya Piryns pour Ecolo et Groen et propose plutôt un système de licence globale, où la perception des droits d’auteur se ferait à l’avance. Tout cela bien sûr dans un contexte plus large où l’on reparle d’ACTA, de filtrage des réseaux, voire d’une grande muraille européenne qui n’est pas sans rappeler son homologue chinoise. Après le Café numérique Liège le 12 mars dernier, c’est à notre tour d’aborder le sujet ce mercredi 18 mai dès 19h à lAmour Fou. Parmi les orateurs, nous aurons le plaisir d’accueillir :

  • Raphaël Wenric, pour les collectifs de protection des droits des internautes Nurpa/Hadopi Mayonnaise ;
  • Jurgen Voltaren, co-président du Parti pirate belge, hybride entre informatique et politique économique et sociale ;
  • Benoit Hellings, ancien sénateur Ecolo et rédacteur de la proposition de loi instaurant une licence globale.

L’évènement est gratuit et vous pouvez vous inscrire (facultatif) sur la page Facebook.

Quand ?

18.05.2011 19:00

Nos partenaires