Un sujet complexe et extrêmement intéressant pour le dernier Café Numérique Bruxelles de 2014 : la logistique à l’heure du ecommerce. Si vous pensez que vendre en ligne se résume à avoir un beau site et à un compte Paypal, ce café numérique va remettre les choses en perspective et faire prendre conscience de l’importance primordiale des « coulisses ».

Delhaize

Premier orateur du soir, Augustin Lombart (@AugustinLombart) Manager Ecommerce operation chez Delhaize qui nous dresse un rapide portrait du ecommerce alimentaire (Delhaize Caddy Home, Colruyt Collect and go, Carrefour Drive etc.) en Belgique en général et de la stratégie de Delhaize en particulier. En Belgique le secteur est encore très embryonnaire, à peine 0.96% des ventes alimentaires (des « courses » comme on dit) sont réalisées en ligne et pourtant notre petit pays est quand même le 3eme marché en Europe. Loin derrière le Royaume Uni (3.5%) et la France (2.5%) mais sensiblement devant le reste des pays de l’Union Européenne.

On prévoit toutefois que le secteur devrait grimper à 8% de part de marché à l’horizon 2020 en Belgique. C’est dire si le e-commerce alimentaire va encore connaitre de profonds bouleversements et attirer de plus en plus d’acteurs de la grande distribution. Pour croitre, le e-commerce alimentaire va devoir répondre à un certain nombre de défis ;  

  • Maillage des points de retrait, les distributeurs doivent proposer des points de collectes qui soient à la fois nombreux, bien répartis géographiquement mais également rapidement accessibles. Ces points pourront / seront dans les points de vente des marques, mais également dans des entreprises tierces ou des points de passage comme des gares, des aires d’autoroute etc.
  • Chaîne logistique performante qui doit trouver le bon équilibre entre flexibilité de la prise de commande et rapidité de livraison.
  • Proposer un assortiment de produits et de conditionnements qui puissent bien s’accommoder des spécificités de la commande en ligne et de la livraison à distance. On sait par exemple que la commande de fruits et légumes rebute les acheteurs potentiels qui craignent se voir refiler les moins beaux spécimens.

Pour l’heure Delhaize vise principalement les « Digital Mums » avec sa solution Delhaize Direct qui repose sur une chaine logistique spécifique et des livraisons aux points de vente. Ce qui assure un bon compromis entre garantie de disponibilité des produits, gestion des stocks et flexibilité de la prise de commande.

La Poste (BPost)

Steven Schutter (@schuttersteven) e-Commerce business development manager chez bpost prend ensuite la parole avec la rude tâche de nous convaincre que la poste est bel et bien une entreprise du 21eme siècle qui entend bien jouer un rôle décisif dans le e-commerce et la logistique. A titre personnel, je dois dire que j’ai été assez convaincu par la démonstration. Même si la concurrence sur le segment de la logistique / transport de petits paquets est de plus en plus rude, Bpost dispose de quelques armes susceptibles de lui assurer de belles parts de marché. Parmi les initiatives et nouveaux services présentés par Steven, on retiendra : – La livraison de colis le Samedi – « Bpost by appointement » : vous faites vos achats en ligne chez de commerçants partenaires de BPost, un facteur va chercher vos achats et vous les livre chez vous et sur rendez-vous. – Les casiers automatiques qui agissent comme des consignes en self-service et qui permettent dans un sens aux vendeurs de déposer leurs colis à livrer et dans l’autre aux acheteurs de prendre livraison de leurs achats. Le tout à des horaires largement élargis et dans des lieux plus accessibles que certains bureaux de poste. – Dernier mouvement stratégique présenté : les services de « Fulfilment » qui doivent permettre à BPost de se positionner dans les services logistiques «à la demande ». avec le fulfilment les petits commerçants ont / auront la possibilité d’externaliser chez BPost la gestion des stocks et des envois / retours de marchandise. Plus besoin d’investir dans un entrepôt et se casser la tête avec les problèmes d’expédition, BPost le fait pour vous et à la carte. Une forme de logistique dans les nuages en quelque sorte.

 

Si nous étions en France, nous pourrions dire « Bougez avec la poste », en Belgique on se contentera de reconnaitre que BPost est une entreprise en pleine mutation qui pourrait bien devenir un acteur incontournable de la net-économie en Belgique. A condition toutefois de réussir à surmonter certains problèmes d’image, de réputation, voire de confiance et de flexibilité.

Et pour finir: R2D2 fait de la logistique

Pour terminer la soirée, Eric (@ericfjosne) nous présente une vidéo fort impressionnante des robots de Kiva Systems qui permettent de gérer des systèmes logistiques complexes quasiment sans intervention humaine. Depuis le concept aurait été racheté par Amazon…

 

 

La presentation de Steven.

Logistify What bpost is all about lately from SYNAPTIC

Consultant, formateur chroniqueur et Interim Manager en stratégie et marketing numérique Cross Canal. Je vous aide à définir le "Ou", le "Pourquoi", le "Comment",et le "Quand" de vos projets marketing. Je travaille pour les grands comptes et les institutions comme pour les ONG ou les PME. Vous pouvez faire appel à moi "en direct" ou via l'Agence Synaptic (www.synaptic.be) mais peut être que vous me connaissez déja comme sous-traitant de quelques grandes agences Web.

Website : http://www.geoffreylaloux.be

Nos partenaires


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/customer/www/cafenumerique.org/public_html/wp-content/themes/eyaka/footer.php on line 10